jeudi 23 mai 2019

Remise d’une carte de remerciement géante

Bonjour,

Il y a quelques semaines, j’ai pris le métro londonien en transportant une carte de remerciement géante pour la remettre au journal The Guardian, au nom de 27 000 d’entre vous. Le Guardian lutte contre la désinformation en ajoutant du contexte à leurs articles publiés sur les réseaux sociaux, alors quand nous avons décidé de leur dire « merci », nous avons vu les choses en grand !

J’ai promis à l’équipe du Guardian de vous remercier : ils étaient vraiment heureux que vous reconnaissiez leurs efforts pour réduire la désinformation en ligne et pour défendre l’intégrité du journalisme à l’ère du numérique. Mais ne me croyez pas sur parole, regardez la vidéo où je remets la carte (géante !) de remerciement au bureau londonien du Guardian :

Merci au Guardian

Regarder la vidéo

La carte de remerciement géante ne visait pas uniquement à saluer une très bonne initiative.

Le fait que beaucoup d’entre vous ont signé montre à quel point il est important pour nous tous de réaliser que nous avons un rôle à jouer dans la prévention de la désinformation en ligne. Nous discutons avec d’autres éditeurs de presse pour qu’ils sachent que des personnes comme vous veulent les voir redoubler d’efforts pour mettre fin à la désinformation en ligne.

De la part de toute l’équipe Mozilla, merci d’avoir répondu à notre appel pour remercier le Guardian.

Jon Lloyd
Responsable des campagnes européennes, Fondation Mozilla

Lire la suite

samedi 13 avril 2019

Excellente initiative du Guardian

Le Guardian a récemment pris des mesures pour lutter contre la désinformation en ligne en modifiant le mode d’affichage de ses articles lorsqu’ils sont partagés sur les réseaux sociaux. Chez Mozilla, nous pensons qu’il s’agit d’une excellente initiative, c’est pourquoi nous avons eu l’idée  […]

Lire la suite

vendredi 22 février 2019

Vous vous êtes exprimés, Facebook a écouté, mais restons vigilants

Lettre ouverte de Mozilla a Facebook dans Politico EU (début)

Vous vous êtes exprimés, Facebook a écouté

Bonjour,

Nous avons des nouvelles encourageantes à partager !

Lundi dernier, nous avons adressé une lettre ouverte à Facebook, cosignée par 38 organisations partenaires, demandant à Facebook de respecter son engagement pour une transparence accrue des publicités politiques en amont des élections européennes.

Des milliers de Mozilliens et de Mozilliennes comme vous ont soutenu cette campagne et quelques heures plus tard, l’entreprise a annoncé l’ouverture de son API d’archivage des publicités fin mars, une mesure clé que nous avions demandée pour une plus grande transparence.

Nous devrions savoir qui paie pour influencer nos opinions. Dans la plupart des pays européens, il existe des réglementations strictes pour garantir la transparence des publicités à caractère politique dans la presse écrite, à la radio et à la télévision. Mais, alors que les plates-formes en ligne offrent des moyens bien plus précis pour cibler les utilisateurs et les utilisatrices avec des publicités politiques, elles sont souvent bien moins transparentes sur les contenus qu’elles leur montrent.

Bien que peu de détails soient connus, nous affichons un optimisme prudent quant à cette première étape importante pour apporter la transparence nécessaire aux prochaines élections en fournissant les données qui permettront aux utilisateurs de mieux comprendre comment et quand ils sont ciblés.

Lisez ici notre réponse complète à l’annonce de Facebook [voir ci-dessous].

Notre lettre ouverte dans Politico EU
Notre lettre ouverte a également été publiée en pleine page dans Politico EU

Cette démarche auprès de Facebook marque la première étape d’une campagne plus large pour exiger une transparence accrue de la publicité politique et des changements similaires de la part des autres plates-formes de réseaux sociaux en amont des élections.

De cette première étape, nous retenons que les grandes plates-formes sont réactives lorsque nous unissons nos forces pour exercer une forte pression publique. Nous suivrons de près ce que Facebook publiera, afin de déterminer si ses engagements ont été tenus. Nous maintiendrons la pression jusqu’à ce qu’il les tienne. Nous espérons que vous vous joindrez à nous pour exiger une plus grande responsabilité des plates-formes qui décident de ce que des millions d’Européens voient chaque jour.

Bien à vous,

Jon, Brandi, Théo et l’équipe de la fondation Mozilla

Lire la suite

lundi 18 février 2019

Mozilla sur la conclusion des négociations du « trilogue » sur la directive européenne sur le droit d'auteur

Europe et copyright (Clker-Free-Vector-Images) Licence Pixabay Blog Open Policy & Advocacy, 14 février 2019

Déclaration de Mozilla sur la conclusion des négociations du « trilogue » sur la directive européenne sur le droit d’auteur

Mercredi, les institutions européennes ont conclu les négociations en « trilogue » sur la directive européenne sur le droit d’auteur, une étape de la procédure qui rend l’adoption finale presque certaine.

Voici une déclaration de Raegan MacDonald, directrice de la politique publique de l’UE de Mozilla :

L’accord sur le droit d’auteur donne le feu vert à de nouvelles règles qui obligeront les services en ligne à mettre en œuvre des filtres de téléchargement globaux, avec une exclusion trop complexe et trop limitée des PME qui sera en pratique infaisable. Dans le même temps, les législateurs ont imposé un droit voisin du droit d’auteur pour les éditeurs de presse, une mesure régressive et réfutée qui minera l’accès au savoir et le partage de l’information en ligne.

Lire la suite

mardi 11 septembre 2018

Réforme européenne du droit d'auteur : les faits

copyright et EuropeRaegan MacDonald et Owen Bennett sur le blog Open Policy & Advocacy de Mozilla

Mercredi 12 septembre, les députés européens vont procéder à un vote décisif sur les nouvelles règles en matière de droit d’auteur qui pourrait fondamentalement abîmer Internet en Europe. En cas d’adoption, les nouvelles règles obligeraient les services en ligne à surveiller et filtrer universellement les contenus que les utilisateurs publient en ligne. Avant le vote, nous souhaitons mettre les faits au clair et expliquer exactement ce que ces nouvelles règles signifieront pour l’ouverture et la décentralisation en Europe.

Lire la suite

lundi 13 août 2018

Libertés numériques : les 7 grands changements de cette année

Fin juin, Kevin Fann, sur le blog Internet Citizen de Mozilla, a publié un bilan toujours d’actualité que la communauté a traduit et que nous publions aujourd’hui.

Alors que l’on est à mi-chemin de 2018, voici notre liste des questions relatives à Internet que nous considérons comme les plus importantes et qui ont les implications les plus larges pour la neutralité du Net, la vie privée, le droit d’auteur et la cybersécurité.

Ces questions sont discutées en justice et font l’objet de votes et de controverses à travers le monde. Elles affectent directement votre vie quotidienne et la façon dont vous accédez à un Web ouvert, accessible et qui vous profite.

Lire la suite

vendredi 15 juin 2018

URGENT : droit d’auteur en Europe

Par l’intermédiaire de la réglementation du droit d’auteur, les ayants droit essaient de faire passer des législations qui ont pour objet ou pour effet de fragiliser nos libertés. Cette fois, c’est devant le Parlement européen qu’une dangereuse manche va se jouer et dont pourraient dépendre la créativité et nos libertés sur Internet. Avec Mozilla, faites passer le message à nos eurodéputés :

Lire la suite

lundi 27 février 2017

Mozilla face à la proposition de la Commission sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique

Mozilla

La position de Mozilla sur la proposition de la Commission pour une directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique

Tandis que les institutions européennes proposent de nouvelles réformes européennes du cadre juridique du droit d’auteur, Mozilla souhaite contribuer à la constitution de ce cadre afin d’encourager l’innovation, la concurrence et une vigoureuse cyberéconomie dans l’Union européenne et au-delà.

Malheureusement, la proposition de la Commission échoue à livrer une réforme pour le 21ᵉ siècle et entraîne le risque d’une stagnation et de création de barrières pour les startups et les utilisateurs, brisant ainsi les espoirs d’un véritable marché unique numérique (MUN).

Voici trois aspects fondamentaux de la directive sur le droit d’auteur qui nécessitent des améliorations (et un ajout) afin de mener à bien une réforme du droit d’auteur et encourager véritablement la créativité, l’innovation et la concurrence dans le MUN.

Lire la suite