Mot-clé - censure

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 6 juillet 2018

La mobilisation paie : le Parlement européen discutera la directive droit d'auteur

28 drapeaux des États membres de l'Union européenne et le drapeau européen Ce jeudi 5 juillet est encore à marquer d’une pierre blanche dans l’agenda des citoyens européens qui grâce à leur mobilisation ont une nouvelle fois réussi à obtenir le rejet d’une réglementation contraire à leurs intérêts et menaçant leurs libertés.

Malgré le lobbying massif des ayants droit et de leurs soutiens qui avaient réussi à faire passer leur projet liberticide en commission, le Parlement européen a refusé de ne pas discuter cette profonde réforme du droit d’auteur. Les parlementaires ne se sont pas laissé berner par les éléments de langage des partisans du projet de directive soumis au vote qui voulaient discréditer les associations de défense des libertés accusées d’être des faux-nez des GAFA et les citoyens faisant connaître leur avis à leurs représentants des harceleurs.

Raegan MacDonald, représentante de Mozilla à Bruxelles, a rédigé ce court billet pour l’occasion :

Lire la suite

mercredi 27 juin 2018

Dernière occasion d’empêcher les filtres de contenus en Europe

FREEDOMNous nous étions mobilisés pour empêcher l’adoption par la commission des affaires juridiques JURI du Parlement européen de dangereuses mesures, à des nombreux égards, au sein de la réforme du droit d’auteur dans l’UE. Nous avons été déçus.

Mais la lutte continue et il est encore possible de faire pression sur les députés européens qui auront à se prononcer début juillet en séance plénière sur le projet de directive comprenant les dispositions liberticides adoptées par la commission. Agissons !

Lire la suite

mardi 23 janvier 2018

Bibliothèques et surveillance de masse – journée d'étude

BULAC : salle de lectureLe 29 janvier à Paris, l’association des bibliothécaires de France organise à Paris une journée d’étude intitulée « (Auto)-censure et surveillance de masse, quels impacts pour les bibliothèques ? »

Le programme est alléchant. En plus de l’intervention de bibliothécaires, la parole sera donnée à un journaliste d’investigation au Monde, un ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, un représentant de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR), une directrice à la CNIL, un représentant de La Quadrature du Net et un membre du projet Tor.

Tristan Nitot, fondateur de l’association Mozilla Europe et ancien directeur de Mozilla France, est aussi de la partie pour évoquer les alternatives face à la surveillance de masse.

La journée sera animée par Marc Rees, rédacteur en chef de Next INpact.

Lire la suite