Mot-clé - censure

Fil des billets

mercredi 1 novembre 2023

Informations importantes concernant notre campagne contre la censure dans les navigateurs web en France (projet de loi SREN)

Main ouverte, doigts écartés, paume de face

Main ouverte, doigts écartés, paume de face Bonjour,

Il y a quelques mois, le gouvernement français a proposé un projet de loi menaçant les libertés sur Internet. Nous avons de bonnes nouvelles à vous communiquer concernant notre lutte contre cette censure dangereuse. Nous y reviendrons dans un instant, et nous vous présenterons également les différents moyens de nous aider. Mais tout d’abord, voici un peu de contexte sur la situation actuelle.

Un article du « projet de loi visant à sécuriser et réguler l’espace numérique » (SREN), tel qu’il a été proposé à l’origine, aurait donné au gouvernement le pouvoir de censurer ce que vous pouvez ou ne pouvez pas voir en ligne.

La communauté Mozilla et ses alliés sont immédiatement montés au créneau. Plus de 80  000  personnes comme vous ont signé notre pétition et des milliers d’entre vous ont fait des dons pour financer cette campagne.

Lire la suite

mardi 26 septembre 2023

De bonnes nouvelles concernant la lutte pour empêcher la censure directement dans Firefox et les autres navigateurs

Main ouverte, doigts écartés, paume de face

Main ouverte, doigts écartés, paume de faceFrance. Il y a un mois, Mozilla vous appelait à signer une pétition pour faire pression sur le gouvernement et les députés appelés à voter sur le projet de loi Sécuriser et réguler l’espace numérique (SREN). Votre mobilisation contre la censure gouvernementale au sein des navigateurs a payé lors de la commission spéciale de l’Assemblée nationale qui a examiné le projet.

Mais rien n’est encore gagné. Il faut transformer l’essai lors des prochaines étapes.

Voici le nouveau message reçu par les abonné·e·s aux nouvelles de Mozilla :

Lire la suite

lundi 21 août 2023

France : Mozilla appelle à s’opposer à l’intégration des outils de censure gouvernementaux dans les navigateurs web

Mise à jour du 26 septembre : De bonnes nouvelles concernant la lutte pour empêcher la censure directement dans Firefox et les autres navigateurs

Mozilla appelle à signer une pétition pour s’opposer à une des dispositions du projet de loi Sécuriser et réguler l'espace numérique (SREN) adopté au Sénat1 et en lecture à l’Assemblée nationale à la rentrée. Mozilla veut stopper le dangereux précédent par lequel la France veut obliger les navigateurs tels que Firefox à censurer des sites web.

Le danger approche rapidement, le gouvernement ayant déclaré l’urgence (une seule lecture par chambre) et comptant inclure le projet de loi dans une session extraordinaire qui devrait être convoquée en septembre2.

Mozilla demande le retrait de l’article 63 qui, selon les mots du gouvernement, créerait « un filtre anti-arnaque »4 gouvernemental alimenté selon une procédure administrative et mis en œuvre par les éditeurs de navigateurs web tel Firefox au sein de leur logiciel.

Lire la suite

mardi 11 septembre 2018

Réforme européenne du droit d'auteur : les faits

copyright et Europe

copyright et EuropeRaegan MacDonald et Owen Bennett sur le blog Open Policy & Advocacy de Mozilla

Mercredi 12 septembre, les députés européens vont procéder à un vote décisif sur les nouvelles règles en matière de droit d’auteur qui pourrait fondamentalement abîmer Internet en Europe. En cas d’adoption, les nouvelles règles obligeraient les services en ligne à surveiller et filtrer universellement les contenus que les utilisateurs publient en ligne. Avant le vote, nous souhaitons mettre les faits au clair et expliquer exactement ce que ces nouvelles règles signifieront pour l’ouverture et la décentralisation en Europe.

Lire la suite

vendredi 6 juillet 2018

La mobilisation paie : le Parlement européen discutera la directive droit d'auteur

28 drapeaux des États membres de l'Union européenne et le drapeau européen

28 drapeaux des États membres de l'Union européenne et le drapeau européen Ce jeudi 5 juillet est encore à marquer d’une pierre blanche dans l’agenda des citoyens européens qui grâce à leur mobilisation ont une nouvelle fois réussi à obtenir le rejet d’une réglementation contraire à leurs intérêts et menaçant leurs libertés.

Malgré le lobbying massif des ayants droit et de leurs soutiens qui avaient réussi à faire passer leur projet liberticide en commission, le Parlement européen a refusé de ne pas discuter cette profonde réforme du droit d’auteur. Les parlementaires ne se sont pas laissé berner par les éléments de langage des partisans du projet de directive soumis au vote qui voulaient discréditer les associations de défense des libertés accusées d’être des faux-nez des GAFA et les citoyens faisant connaître leur avis à leurs représentants des harceleurs.

Raegan MacDonald, représentante de Mozilla à Bruxelles, a rédigé ce court billet pour l’occasion :

Lire la suite

mercredi 27 juin 2018

Dernière occasion d’empêcher les filtres de contenus en Europe

FREEDOM

FREEDOMNous nous étions mobilisés pour empêcher l’adoption par la commission des affaires juridiques JURI du Parlement européen de dangereuses mesures, à des nombreux égards, au sein de la réforme du droit d’auteur dans l’UE. Nous avons été déçus.

Mais la lutte continue et il est encore possible de faire pression sur les députés européens qui auront à se prononcer début juillet en séance plénière sur le projet de directive comprenant les dispositions liberticides adoptées par la commission. Agissons !

Lire la suite

mardi 23 janvier 2018

Bibliothèques et surveillance de masse – journée d'étude

BULAC : salle de lecture

BULAC : salle de lectureLe 29 janvier à Paris, l’association des bibliothécaires de France organise à Paris une journée d’étude intitulée « (Auto)-censure et surveillance de masse, quels impacts pour les bibliothèques ? »

Le programme est alléchant. En plus de l’intervention de bibliothécaires, la parole sera donnée à un journaliste d’investigation au Monde, un ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, un représentant de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR), une directrice à la CNIL, un représentant de La Quadrature du Net et un membre du projet Tor.

Tristan Nitot, fondateur de l’association Mozilla Europe et ancien directeur de Mozilla France, est aussi de la partie pour évoquer les alternatives face à la surveillance de masse.

La journée sera animée par Marc Rees, rédacteur en chef de Next INpact.

Lire la suite