Mot-clé - vie privée

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 12 mai 2015

L’Assemblée nationale française adopte une dangereuse loi de surveillance de masse

Ce communiqué est repris du blog de presse de Mozilla et est une traduction de French National Assembly advances dangerous mass surveillance law


Lire la suite

lundi 4 mai 2015

Mozilla s’exprime sur la Loi Renseignement

Ce communiqué est repris du blog de presse de Mozilla et est une traduction de Mozilla speaks out on French intelligence bill


Lire la suite

lundi 20 janvier 2014

Mozilla répond au discours d'Obama sur la surveillance

par Alex Fowler, Global Privacy & Policy Leader, et Chris Riley, Senior Policy Engine

Article original sur le blog de Mozilla Privacy

Traduction MozFr : Benoit, Goofy, kinou

*  *  *  *  *

Les pratiques de surveillance généralisée du gouvernement des États-Unis ont gravement nui à la santé de l’Internet ouvert et suscité des appels au changement de la part de différentes organisations dans le monde entier et de centaines de milliers d’utilisateurs d’Internet. Le discours du président Obama sur la réforme de la surveillance a fourni les premiers signes lisibles de la réponse de l’Administration.

Dans l’ensemble, la stratégie semble être de laisser les procédures de renseignement actuelles en grande partie intactes et d’améliorer leur supervision dans une certaine mesure. Nous espérions davantage et Internet mérite mieux. Sans un changement de cap significatif, Internet va continuer son chemin vers un monde de balkanisation et de méfiance, une divergence radicale avec ses objectifs initiaux : l’ouverture et des chances offertes à tous.

De notre point de vue, à la fois en tant qu’entreprise liée à Internet et comme communauté mondiale d’utilisateurs et de développeurs, nous craignons que le Président n’ait pas répondu aux besoins de réforme les plus flagrants. La Commission d’étude du Président a émis 46 recommandations pour la réforme de la surveillance et certains des aspects les plus importants en ont été ignorés ou renvoyés à une date ultérieure.

Lire la suite

page 2 de 2 -